Améliorer la sécurité des travailleurs isolés en 4 conseils pratiques

Améliorer la sécurité des travailleurs isolés en 4 conseils pratiques-curité des travailleurs isolés en 4 conseils pratiques

Améliorer la sécurité des travailleurs isolés en 4 conseils pratiques-curité des travailleurs isolés en 4 conseils pratiques

Si vous aimez alors partagez

Travailler seul a toujours été une pratique courante dans des départements comme la santé, l’immobilier, les soins des personnes âgées et bien plus encore. Mais cela comporte des risques élevés, et les travailleurs isolés doivent être prêts à faire face à de nombreuses situations pénibles. Ces dernières peuvent survenir à la suite d’une urgence médicale, d’un comportement violent ou d’un manquement à une obligation de sécurité.

Pour résoudre ce genre de problème, mettez en œuvre une politique claire de sécurité des travailleurs isolés et des directives à suivre par leur personnel.

En effet, cela peut atténuer le stress et l’anxiété que certains employés peuvent ressentir lorsqu’ils rencontreront des dangers sur leur lieu de travail. Voici 4 conseils pour aider les travailleurs isolés à exercer leur métier de manière plus sécuritaire :

1.     Considérez les risques auxquels les travailleurs peuvent faire face

Toute personne travaillant seule doit être consciente des multiples risques auxquels elle peut être confrontée sur le lieu de travail. Il peut s’agir notamment de :

  • Agressions physiques et verbales
  • Objets endommagés ou cassés
  • Animaux hostiles
  • Surfaces inégales ou obstacles pouvant constituer de sérieux risques de trébuchement
  • Conflit existant sur les lieux (verbal ou physique)
  • Matériel ou appareils mal utilisés

Pour les dangers environnementaux, ceux-ci doivent être signalés à un responsable ou à un service de sécurité selon le type de risque. Mais pour les cas d’agressions physiques et verbales, ceux-ci sont malheureusement vécus beaucoup trop souvent par ceux qui travaillent seuls dans la communauté.

Si les travailleurs isolés se trouvent dans une situation de danger, ils doivent avoir un plan en place pour réduire la menace et ainsi préserver leur sécurité personnelle.

2.     Optez pour un dispositif dédié à la protection des travailleurs isolés

Un dispositif travailleur isolé est un appareil porté sur un cordon ou un clip de ceinture, qui peut signaler de l’aide dans toute situation d’urgence.

Certaines alarmes disposent d’une réponse automatique et enverront une alerte textuelle à une plateforme spécifique. Cette dernière peut être gérée par une équipe de sécurité ou de santé.

Avec une telle alarme, toute personne travaillant seule la nuit ou pendant une période prolongée peut se sentir en sécurité en sachant qu’elle bénéficie d’une assistance rapide. Cela est garanti par une équipe d’intervention d’urgence 24h/24 et 7j/7.

D’une simple pression sur le bouton du dispositif, un signal d’aide est envoyé directement à un service professionnel. Des opérateurs qualifiés peuvent évaluer efficacement la situation et trier le niveau d’aide requis, en faisant appel au contact le plus approprié en votre nom.

Une protection du travailleur isolé peut également disposer d’un système de détection automatique des chutes et d’un localisateur GPS.

Certains dispositifs s’appuient sur une technologie de géolocalisation pour faciliter la recherche des contacts, qui est devenue un outil efficace pour réduire la propagation du COVID-19.

3.     Apprenez à désamorcer une situation pénible

Si un client devient agressif, rester calme et neutre aidera à désamorcer la situation. Il est recommandé de parler sur un ton mesuré tout en maintenant un contact visuel et de s’éloigner doucement du client sans lui tourner le dos. Augmenter la distance entre vous aidera à soulager la tension et le potentiel d’une altercation physique.

Si vous avez un dispositif travailleur isolé, la signalisation de l’aide garantira qu’une alerte a été envoyée aux intervenants d’urgence. Si vous avez conduit jusqu’au lieu de travail, ayez vos clés en main pour déverrouiller votre voiture et essayez de quitter les lieux, si possible. Assurez-vous donc que lorsque vous vous garez, vous ne soyez pas bloqué.

4.     Soyez prudent et professionnel

Ces quelques recommandations ci-dessous peuvent vous aider à optimiser davantage la sécurité des travailleurs isolés :

  • Être ponctuel
  • Éviter les contacts physiques inutiles
  • Se garer dans un endroit bien éclairé
  • Cacher les objets de valeur/documents d’identification
  • Toujours avoir sur soi les clés de la voiture, un dispositif d’alarme et un smartphone.

Si vous aimez alors partagez
Facebook Comments